Intersyndicale

Retrouvez les réponses aux questions essentielles que vous pouvez vous poser sur l'acquisition de vos droits CRPN

Vos élues SNPNC et UNSA PNC vous informent chaque mois de l'actualité du C.E en matière d'activités sociales et culturelles.
Billetterie, voyages, vacances familles, colos, restaurant. Ce mois-ci nos élues on le plaisir de vous annoncer l' arrivée d'une offre NETFLIX, subventionnée à 50% !
(Cartes à retirer à la médiathèque de la Cité PN)

La grève est un droit constitutionnel : le seul exercice du droit de grève ne peut donner lieu à aucune sanction disciplinaire.  Aucune menace ne peut vous être faite, le chantage à la promotion est interdit. Un salarié n’est pas obligé d’appartenir à un syndicat pour suivre une consigne de grève. Tous les PNC, syndiqués ou non, sont couverts par ces consignes de grève.

Vous pouvez vous déclarer gréviste sur toute activité vol ou sol (hors visite CEMA) se situant sur la période de préavis.

5 ordonnances ont été rendues publiques par le Premier Ministre et la Ministre du Travail le 31 août dernier. L’objectif étant, selon les termes de la Ministre du Travail de « changer l’état d’esprit du code du travail » afin d’assurer plus de « liberté », de « sécurité » et de « capacité d’initiative » aux entreprises. Ces éléments de langage ne servent qu’à occulter le recul des droits des salariés, dont les PNC font partie. Voici quelques unes des pires « innovations » qui concernent les PNC AF.

Les comptes de l’année 2016 pour la CRPN et ses filiales présentés lors du Conseil d’administration du 22 juin 2017 affichent un bénéfice net de 56,8 M€ au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2016 (110,3 M€ au 31 décembre 2015).

Dans le cadre de la procédure lancée par l'Intersyndicale PNC (SNPNC-UNSA PNC) concernant, notamment, la mise en place et la négociation du projet Boost (Compagnie Joon) excluant la population PNC d'Air France, la Présidente de la Chambre ne s’est pas encore prononcée et a décidé de rouvrir les débats en convoquant les parties à une nouvelle audience, le 20 octobre 2017, afin de les réentendre, au vu des différents éléments qui lui ont été transmis.

L’audience devant le Tribunal de Grand Instance de Bobigny s’est tenue le 9 juin dernier.

Pour l’essentiel, nous avons demandé au juge des référés de constater que les négociations sur l’accord PNC se sont déroulées de manière déloyale.

Rappel des faits :

Par courrier du 27 avril 2017, la CRPN a informé certains PNC ayant déposé une demande de liquidation partielle de leur pension CRPN que les droits dans le cadre du temps alterné ne peuvent être provisoirement liquidés. Il en est de même pour la validation de mois off dans les carrières, à compter du 1er avril 2017, et ce consécutivement à l’absence d’Accord collectif et au passage en Note de Direction unilatérale.

 

Après echanges avec les représentants de la Direction AF cette semaine, le dossier sur le temps alterné est en cours de résolution.

Par courrier du 27 avril 2017, la CRPN a informé certains PNC ayant déposé une demande de liquidation partielle de leur pension CRPN que les droits dans le cadre du temps alterné ne peuvent être provisoirement liquidés. Il s’agit d’une suspension et non d'une impossibilité à terme. Il en est de même pour la validation de mois off dans les carrières, à compter du 1er avril 2017, et ce, dans la situation provisoire que nous connaissons.