Presse

Comment le Premier ministre et le ministre de l’Économie peuvent-ils, à l’unisson, soutenir le PDG de tous les échecs pour Air France ? Pour certains, cette nomination est synonyme de vengeance du Gouvernement contre des pilotes qui lui ont fait perdre beaucoup d’argent. Pour d’autres, l’État pressentirait un échec futur dans le redressement des comptes du groupe et garderait Alexandre de Juniac pour tout lui mettre sur le dos. D’autres se demandent finalement où sont passés dans tout ça les intérêts du groupe et de son personnel.

Les syndicats représentatifs de la compagnie ont décliné l'invitation du Pdg d'Air France-KLM ce lundi pour lancer le cycle des négociations sociales destinées à redresser la compagnie.

Le reproche fait à Marc Rochet, le patron d’Air Caraïbes et bras droit de Jean-Paul Dubreuil pour cette activité ? Avoir affiché la couleur en osant parler d’efforts de productivité. Et quand le repreneur vendéen a refusé de payer la facture des grèves épidermiques liées à ces annonces, le groupe TUI, qui s’était déjà engagé à recapitaliser sa filiale à hauteur de 17 millions d’euros avant de s’en débarrasser en juin, a préféré opérer un demi-tour serré sur l’aile.

« Soit nous nous réformons, soit nous déclinons »Le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, lancera le 16 mars prochain la renégociation avec les syndicats des conventions sociales chez Air France comme chez KLM.
Après de nouvelles pertes en 2014, vous avez annoncé le renforcement des réductions de coûts pour la période 2015-2017. A quoi a donc servi le précédent plan de restructuration Transform?

La compagnie aérienne XL Airways a séduit 3000 passagers avec son système de divertissement sur tablette, un service offert aux passagers de la classe Galaxie et proposé à la location au tarif de 10 € par vol en classe Economie.

American Airlines, United et Delta sont bien décidées à faire enfler la polémique sur les subventions perçues par Etihad, Qatar Airways et Emirates. Depuis dix ans, Jean-Cyril Spinetta, ex-PDG d'Air France-KLM, accuse les compagnies nationales publiques des pays du Golfe d'être financées de façon abusive par leur propriétaire unique. Les trois plus grandes compagnies des États-Unis viennent de conclure une enquête d'un an et demi afin de chiffrer précisément ces subventions.

Un Comité d’Entreprise extraordinaire a été convoqué par les groupes Dubreuil et TUI France pour le 19 février. Il permettra au premier de présenter son projet de rachat de Corsair pour rapprocher la compagnie française de sa consoeur Air Caraïbes.La potentielle cession de Corsair par le groupe TUI avait été révélée par la presse le 28 janvier mais l’identité du repreneur envisagé n’avait pas été officiellement confirmée. C’est désormais chose faite.

Une nouvelle compagnie Dreamjet a annoncé sa venue imminente dans le paysage aérien avec des vols tout business entre Paris et New York à des prix cassés.

La publication en novembre dernier, du rapport Le Roux sur la compétitivité du transport aérien avait suscité de grands espoirs parmi les compagnies aériennes françaises. La totalité des acteurs du secteur étaient unanimes à saluer la pertinence des mesures préconisées par le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, pour venir en aide au pavillon français. Las, trois mois plus tard, force est de constater que la plupart des propositions pourraient bien rester lettre morte.

La compagnie aérienne XL Airways ajoutera l’été prochain une troisième rotation hebdomadaire entre Paris et San Francisco, l’un de ses trois destinations aux Etats-Unis.