Tract

La situation sanitaire que subit notre pays nous empêche d’être présents en nombre pour la mise sous pli de notre information. Nous continuons donc à l’envoyer, comme habituellement, par mail aux adhérents dont nous avons l’adresse courriel ; pour les autres, ils trouveront cette information sur le site du SNPNC (www.snpnc.org) dans l’onglet « Retraités ».

 

RAPPEL : Revenons d’abord sur la gestion de la précédente sélection, à savoir la 041.

Lors du premier confinement nous avions obtenu de l’entreprise qu’elle accepte des mesures pragmatiques et de bon sens concernant le « mcpt4 ». Ainsi, face aux difficultés rencontrées par les PNC pour accéder à leur base, ce code leur était appliqué, n’entrainant ni retrait de trentième ni annotation au dossier professionnel.

Visiblement forte de cette expérience, dans le cadre des impacts de ce confinement n°2 sur le programme des vols (particulièrement sévère sur les vols court-courrier), le Directeur adjoint au Service en vol (M. E CARON) a envoyé à tous les PNC un email samedi 31 octobre (objet : « adaptation du programme de vols suite aux nouvelles mesures sanitaires ») stipulant :

Nous avons assisté aujourd’hui à une session extraordinaire du CSE Central (PNC,PS,PNT) consacrée aux conséquences de ce deuxième confinement sur Air France. Était présente notamment, Mme RIGAIL.

Ce 1er novembre, 1063 d’entre nous auront quitté Air France dans le cadre de la Rupture Conventionnelle Collective, première de l'Histoire de notre Compagnie.

Ironie ultime due au contexte, des navigants qui auront consacré une grande partie de leur existence à sillonner le monde vont commencer cette nouvelle page de leur vie confinés chez eux. Mais qu’à cela ne tienne, les PNC sont pleins de ressources et de patience.

NOUVEAU CONFINEMENT

Quelles conséquences pour nous et nos opérations ?

Pour le moment il est encore trop tôt pour avoir une réponse, les déplacements inter régions devant être à nouveau limités, on s’attend à une augmentation des remplissages sur le dernier week-end des vacances de la Toussaint.  Pour la suite,

Nous sommes dans une situation inédite, nous le savons tous. Les répercussions de la pandémie, qui de plus semble hors de contrôle, sont dramatiques. Notre Compagnie perd plus de 10 millions d’euros par jour. Les signes de reprise à court terme sont pour l’heure très faibles pour ne pas dire inexistants. Ne nous démoralisons pas davantage avec des chiffres, nous voyons tous nos plannings réduits comme peau de chagrin tout comme les remplissages de nos vols, très impactés par les restrictions sanitaires de voyage gouvernemental.

Afin de tenir et préserver au maximum la trésorerie, la direction d’Air France a engagé avec les Organisations Professionnelles, des négociations pour l’APLD (Activité Partielle de Longue Durée) qui pourrait être mise en place à partir de janvier pour une durée allant jusqu’à fin 2022.

ACTIVITÉ DE NOVEMBRE

Encore des roster changes à prévoir

 

"Qualité de l'air dans la cabine des aéronefs civils - Composés chimiques " développé par le CEN

Retrouvez le compte rendu du Comité hébergement d'octobre 2020 réalisé par vos délégués SNPNC