Tract

La situation d’urgence dans laquelle est plongé le Transport Aérien depuis l’apparition de la pandémie de Covid19 dans le monde conduit un certain nombre de compagnies à réduire de façon importante leur activité voire de l’arrêter totalement. L’urgence aujourd’hui est de trouver les moyens d’accompagner cette baisse d’activité en limitant au maximum la casse sociale.

Communiqué de presse/ Bruxelles, le 19 mars 2020 - Le secteur mondial de l'aviation connaît une crise sans précédent.

Bonsoir à toutes et à tous,

 

Ce jour s’est tenu (en visioconférence) un CSE extraordinaire. Vos élus y ont bien entendu assisté pendant qu’une autre partie de l’équipe restait mobilisée pour vous répondre sur tous nos canaux de contact. Inutile de vous dire que cette session a revêtu un caractère aussi exceptionnel que solennel.

La situation d’urgence dans laquelle est plongée notre Compagnie depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 dans le monde va conduire Air France à réduire fortement son activité dans les prochains jours et durant plusieurs semaines. Une baisse de 90% à 95% d’activité est envisagée.

350. C’est le nombre d’appels que nous avons reçus en 3 jours de votre part. Nous sommes heureux de parvenir à répondre à chacun d’entre vous. Nous n’avons pas toujours l’information tout de suite tant l’actualité va vite, mais nous avons toujours plaisir à échanger avec vous.

 

Depuis plusieurs jours nous demandons à l’entreprise de permettre aux PNC d’exprimer leur droit de retrait sans avoir à se rendre sur leur lieu de travail.

La lecture du droit nous donne toute légitimité à revendiquer cela.

Ici le courrier formalisant notre demande :

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter par le numéro de téléphone que nous avons spécialement mis en place et par nos réseaux facebook.

La Direction d'Air France vient de nous informer que toutes les visites de licence CEMA et que tous les stages réglementaires étaient annulés jusqu'au 13 avril.

Des négociations entre AF et les autorités de tutelle sont en cours pour obtenir des dérogations et des prolongations de butées pour les PNC concernés.

Cette journée a été riche pour vos représentants, entre réunions de crise, gestion à chaud des problématiques opérationnelles et réponses à vos légitimes questions.

Chers collègues, le milieu de l’aérien traverse une crise sans précédent et notre compagnie n’est pas épargnée !

Nous avons préféré attendre la réunion extraordinaire du CSE et une communication claire de notre Direction avant de vous envoyer ce Bulletin Syndical.