Tract

C’est peu de dire que depuis l’arrivée de Ben Smith à la tête du groupe Air France, les choses ont changé.

La page Joon est définitivement tournée, le climat social semble apaisé, la perspective de renouer avec la croissance et un projet d’avenir pour Air France et ses personnels se dessine avec à la clé, de nouvelles embauches chez les PNC.

Bonjour à toutes et à tous,

Le programme de Septembre-Octobre 2019 étant désormais définitivement validé, vous pouvez télécharger le livret des rotations élaboré par votre équipe SNPNC XL.

Le 21 juin 2019, EurECCA représentant 35 000 adhérents PNC dans plus de 35 compagnies aériennes européennes a été invitée au dialogue social sectoriel de l'aviation civile de la Commission européenne à Bruxelles. Le but de la réunion était de présenter les domaines de compétence d'EurECCA  dans le but de rejoindre cette institution et de veiller à ce que les intérêts soient correctement représentés.

LE SYNDROME AÉROTOXIQUE C’EST QUOI ?

 Suite à notre consultation pour connaitre votre position en faveur ou non de la signature de l'avenant 4, nous vous informons que notre organisation syndicale l'a signé le 6 juin 2019, en adéquation avec le résultat de la consultation, indiquant 58% des PNC en faveur de sa signature. Vous trouverez l'avenant au format PDF au bas de cette page

Nous sommes conscients que si l'avenant 4 permet quelques avancées, il ne résout pas les problèmes majeurs en terme de planification.
Nous ne renonçons pas à nous battre pour améliorer nos conditions de travail actuelles. 

Michael O’LEARY, Président de la Compagnie RYANAIR, en conférence de presse à l’aéroport de Marseille Marignane ce mercredi 12 juin 2019, a notamment fait la déclaration suivante : «On s'est engagé quand on a annoncé le lancement de nos bases françaises à avoir des contrats français soumis à la législation française avec des taxes françaises et un salaire minimum français et même au-delà».

Des « salaires » de moins de 500 euros par mois, des hôtesses et des stewards contraints de se loger à cinq dans une chambre d’hôtel, des personnels obligés de « choisir de manger ou de payer leur loyer » … C’est le sort peu enviable d’une centaine de personnels navigants commerciaux (PNC) postés sur les deux nouvelles bases en France – à Bordeaux et à Marseille – de Ryanair, la compagnie irlandaise à bas coût. Habituée à flirter avec les limites des législations sociales en Europe, déjà mise en cause en 2014 pour travail dissimulé, elle est une nouvelle fois vilipendée pour ses mauvaises pratiques.

Les hôtesses et stewards des bases de Bordeaux et de Marseille vivent dans la précarité. La compagnie à bas coûts se pose pourtant en modèle.

Yesterday we had our 3rd meeting of negotiation.

Les organisations syndicales UGICT PNC, SNPNC-FO et UNSA SMAF ont jugé inacceptables :

• Le retard des visites médicales du travail
(plusieurs milliers de PNC n'ont pas rencontré le médecin du travail depuis plusieurs années en contravention avec le code du travail )

• L’absence de remboursement des frais de déplacement aux visites d'aptitudes obligatoires au CEMPN.

Le 1er juin 2009, il y a tout juste 10 ans, le vol AF 447 s’abimait dans l’océan atlantique, 3h 45mn après son décollage, alors qu’il reliait Rio à Paris. Ce drame qui a causé la disparition de 216 passagers, 9 PNC et 3 pilotes restera à jamais gravé dans la mémoire de tous les navigants.