Actualité de votre compagnie

Restez informés

Quel avenir pour Air Austral ?

3855-cover-uu

Chers collègues,
Nous avons été silencieux ces deux derniers mois, nous nous en excusons. L’actualité étant changeante quotidiennement, il était difficile de vous communiquer des informations qui auraient été obsolètes rapidement.

Les certitudes que nous pouvons vous communiquer sont que que le troisième A220 est sur la dernière ligne droite avant livraison. Quand ? Telle est la question ! Les dates de livraison ne cessent d’être repoussées, prétextant une problématique administrative, entraînant retard sur retard. Nous commençons à en douter…

Une chose est sûre, le changement de Président de Région risque de bouleverser certains plans de nos Dirigeants. En effet, Madame Bello, dans ses nombreuses prises de paroles lors de sa campagne, souhaiterait ouvrir le ciel réunionnais à la concurrence, notamment étrangère. Qu’elle souhaite changer la Direction et donc la manière dont est managée la compagnie. Paroles de campagne ? Une bonne ou une mauvaise chose ? Chacun son point de vue, seul l’avenir le dira.

Notre rôle de vigilance et de garde-fou sera plus que jamais primordial !

Nous savons aussi que la RCC 2 n’est pas une grande réussite, surtout chez le PNC. Sur 30 départs recherchés, l’entreprise n’a vu qu’à peine la moitié montrer leur intention de partir de l’entreprise. Sachant que le programme des vols peine à redécoller, que nous passerons à 3 PNC sur les A220 sur certaines destinations, que EWA obtient son propre CTA et que notre filiale pourra venir se poser à la RUN (l’accord sur le périmètre d’activité et de l’emploi des pilotes vient d’être dénoncé par Air Austral), nous craignions que l’avenir du PNC UU ne soit pas totalement rose…

En parallèle, notre compagnie nous demande de trouver des pistes d’économies, tel que le don de congés ou encore le treizième mois. Sachez que nous y sommes opposés ! L’Accord de Performance Collectif n’est pour le moment pas reconduit. Certes nous avions signé cet accord l’année dernière, au début de la crise Covid. Nous souhaitions alors accompagner la compagnie dans les difficultés qu’elle traversait, mais les sacrifices consentis n’ont eu aucun écho dans la balance « win-win », si ce n’est des engagements non tenus.

Pour ne faire qu’une liste non exhaustive :

–           Journée JOKER acceptée en NAO 2020 : stand-by

–           Accord sur les ON 18, ON 72 : stand-by

–           Accord sur la prime de déclenchement sur les jours OFF et les jours de congés : stand-by

–           GP des beaux parents identiques aux parents : toujours aucune mise à jour dans le mémento GP

–           Évolution de la charte du port de l’uniforme, barbe et coiffure chez la femme : stand-by

 

Vos représentants ne sont sollicités que pour porter la compagnie, trouver des solutions d’économies, ou encore réfléchir et travailler sur les fiches de poste sur les 777, refaire les services alors que ce travail incombe à la DPNC, le nôtre étant de valider les propositions de notre Direction. Sachant que les fiches de postes ont plus de dix ans et que le service n’a quasiment pas évolué, peut-être serait-il temps de se moderniser ? Presse électronique, carte des menus sur les écrans, annonces en créole, etc.

Nous estimons donc que le PNC a déjà beaucoup donné en ces temps de crise, notamment le PNC en moins sur le LC, sans qu’aucune mesure compensatoire n’ait été accordée. En demander davantage serait aller au-devant d’un conflit inédit et collégial de l’ensemble des Organisations Syndicales.  

A quand un retour sur investissements pour les collègues ?!

Nous souhaitons que les efforts ne soient pas optimisés que sur le dos du PNC ! Prenons pour exemple le service communication d’Air Austral. Où était la publicité pour le lancement du DZA-MRS ? Tik tok, Instagram ou Facebook ne sont pas les seuls outils à exploiter ! Air France et Corsair font fleurir leurs visibilités sur les panneaux dans toutes les villes de la Réunion et de Mayotte. Ventes par le biais de stands éphémères dans les centres commerciaux, publicités à la TV, etc. Notre « Contain’Air », à quoi sert-il ? Air Austral doit repenser son approche client tant en amont que dans son service après-vente ! C’est là notre avis au SNPNC.

La santé économique et financière d’une entreprise ne se fait pas qu’à travers les salariés, c’est aussi et avant tout, en investissant dans l’avenir !

Enfin, continuez à faire des REX et à nous remonter les anomalies ! Plus les dysfonctionnements sont mis en évidence et plus l’entreprise s’attelle à y remédier. Pour preuve, l’ensemble des équipages sera logé au Pullman, le temps des travaux au Hyatt, à compter du 8 juillet prochain.

Syndicalement,

Votre équipe SNPNC-FO

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...