Actualité de votre compagnie

Restez informés

Le rapport qualité prix d’Openskies fait un carton auprès du corporate

1243-cover-capture_decran_2012-10-26_a_18.45.12

Mission 2012 accomplie pour Patrick Malval, le patron France de British Airways et son équipe. L'accueil du nouveau produit d'Openskies, filiale atypique de British Airways, est tel qu'un troisième quotidien sera mis en place dès mars prochain.

Mission 2012 accomplie pour Patrick Malval, le patron France de British Airways et son équipe. L'accueil du nouveau produit d'Openskies, filiale atypique de British Airways, est tel qu'un troisième quotidien sera mis en place dès mars prochain.

TourMaG.com – Est ce pour préserver des slots que vous introduisez une troisième rotation quotidienne d'Openskies entre Orly et, cette fois, JFK au lieu de Newark ?

Patrick Malval : Pas du tout. Après la restructuration massive du produit, nous ré-attaquons la croissance.

Les deux vols quotidiens que nous avons actuellement atteignent un taux de remplissage satisfaisant de 85%, et même de 95% pour la Prem Plus.

Il est donc logique de rajouter de la capacité avec une troisième fréquence en mars prochain. Et, avec trois vols, les frais fixes seront mieux répartis.

TourMaG.com – Attribuez-vous ce succès à l'adoption d'un format plus classique en tri-classe du produit Openskies, à l'origine un appareil dédié au tout Affaires ?

Patrick Malval : C'est l'une des raisons mais ce n'est pas la seule.

Nous tirons un meilleur équilibre financier à avoir augmenté l'espace Biz Bed de 12 à 20 fauteuils-lits, réduit l'espace Prem Plus (appelée précédemment Biz Seat) de 72 à 28 fauteuils et installé 66 sièges Eco.

Même si notre classe Prem plus est plus sophistiquée que celui d'une premium économie classique, le fait qu'elle soit classée dans la catégorie Economie a incité certaines entreprises qui font voyager leurs collaborateurs en business à les upgrader en Biz Beds.

La Prem Plus avec seulement 28 sièges se remplit toute seule.

A tel point que nous envisageons de rajouter quelques sièges en prenant sur l'espace Eco. Mais les sièges Eco sont également très demandés.

D'autres éléments expliquent aussi le succès actuel du produit.

En juillet, Openskies a rejoint BA et Iberia à Orly Ouest. Les accords de pré-acheminement passés avec Air France sur neuf villes régionales, avec des tarifs publiés, ont beaucoup contribué au changement.

Même si 80% des voyageurs font du point à point, ces nouvelles possibilités régionales ont créé des revenus supplémentaires – dans des villes où ni British Airways, ni Iberia n'étaient présentes.

Je pense que la certification IOSA obtenue en début d'année a également apporté un gage de qualité supplémentaire, notamment pour les appels d'offres Corporate.

TourMaG.com – Que vous apporte l'intégration à la joint venture transatlantique de British Airways, American Airlines et Iberia?

Patrick Malval : Tout d'abord les code BA et IB sur nos vols.

Nous sommes désormais dans un système de partage des revenus.

Et la machine de distribution qu'est American Airlines donne un résultat exceptionnel sur la classe Eco. Les correspondances qu'offre le réseau d'American à New York est aussi une source complémentaire de revenus.

Vous vous rendez compte qu'avec bientôt trois vols Openskies et deux vols American Airlines entre Paris et New York, soit cinq fréquences quotidiennes, nous devenons très compétitifs sur le marché corporate !

TourMaG.com – Les clients ont-ils accepté facilement la modification du produit Openskies ?

Patrick Malval : Ce que les clients voulaient surtout préserver c'est l'intimité du produit Openskies.

Or, le B757 avec 114 sièges reste un appareil plus petit que les quelque 180 sièges minimum que propose la concurrence.

Les clients Biz Bed ont désormais accès au service "sleeper" de British Airways à Newark qui permet de dîner dans le lounge et de dormir tout de suite dans l'avion.

C'est un avantage non négligeable.

Je dois pourtant avouer que l'évolution du produit n'était pas facile à faire comprendre, et je suis reconnaissant aux réseaux d'agences, et notamment aux TMC, de nous avoir bien aidé en relayant les explications aux entreprises et en rassurant les voyageurs sur la qualité de la nouvelle offre.

Cela dit, nous avons aussi renforcé le support commercial qui est passé de cinq à huit personnes pour répondre vite et bien à la demande des agences. Et d'ailleurs, toute l'équipe d'Openskies a contribué à son succès.

TourMaG.com – Que représente la distribution de BA en agence sur le marché français ?

Patrick Malval : Pour British Airways l'équilibre est stabilisé à 30% de ventes directes et 70% de ventes indirectes, agence en ligne ou classique.

Pour Openskies, les ventes directes étaient plus importantes.

Nous étions à 50/50 avec les Biz Bed plutôt vendus en agences et les Biz Seat plutôt en direct.

Quand Openskies attendra son plein régime sur New York avec trois vols quotidiens, le ratio devrait basculer vers le 30 % de ventes directes et 70% de ventes agences constaté sur BA.

D'ailleurs, contrairement à certaines compagnies, je n'ai aucune récrimination à émettre contre les ventes en agences de voyages.

A partir du moment où le revenu par vol est satisfaisant, c'est l'essentiel. L'important est d'établir une relation gagnant/gagnant.

TourMaG.com – La restructuration du service Openskies est-elle désormais totalement terminée ?

Patrick Malval : Depuis quelques jours Openskies a intégré la plate-forme digitale de British Airways.

Même si nous gardons le site flyopenskies.com avec un nouveau design, c'est le système BA qui le pilote désormais avec le gros avantage de pouvoir faire les enregistrements en ligne et d'être présent sur les applis mobiles de BA. 

source : http://www.easyvoyage.com/infos-voyageur/openskies-chouchoute-new-york-8578

 

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...