Actualité de votre compagnie

Restez informés

Ryanair ne pourra plus offrir de protection sociale low-cost à son personnel

SNPNC

1026-cover-pubryanairdepardieu_0

Le Parlement européen a voté une loi mettant fin à des situations telles que celle du personnel navigant belge de la compagnie Ryanair. Ceux-ci étaient jusqu'à présents inscrits à la sécurité sociale en Irlande, pays où cette entreprise a son siège.

Le Parlement européen a voté une loi mettant fin à des situations telles que celle du personnel navigant belge de la compagnie Ryanair. Ceux-ci étaient jusqu'à présents inscrits à la sécurité sociale en Irlande, pays où cette entreprise a son siège.

Les compagnies aériennes à bas coût ne pourront plus utiliser une lacune du droit européen pour fournir à leur personnel navigant une protection sociale au rabais, en vertu d'une législation approuvée mercredi par le Parlement européen. Cette réforme, largement approuvée par les eurodéputés réunis en session plénière à Strasbourg, entrera en vigueur dans quelques semaines. Elle mettra fin à des situations telles que celle des hôtesses, stewards et pilotes de la compagnie low-cost Ryanair basés à Charleroi en Belgique. Ceux-ci étaient jusqu'à présents inscrits à la sécurité sociale en Irlande, pays où cette entreprise a son siège.

Le texte approuvé mercredi crée la notion de "base d'affectation" des salariés, c'est-à-dire le lieu où ils commencent et terminent leur service. Si cette base est en Belgique, l'employeur sera désormais tenu de payer toutes les cotisations sociales dans ce pays, même dans le cadre d'un contrat de travail de droit irlandais. Conséquence: les hôtesses belges, résidant en Wallonie, ne seront plus obligées de composer avec l'assurance maladie irlandaise pour se faire rembourser une consultation médicale à Charleroi.

La nouvelle réglementation va mettre fin aux "chicaneries" commises par des entreprises "sans scrupule", qui leur permettaient de donner à leurs salariés "une couverture sociale minimale afin de réduire leurs coûts", a commenté l'élue écologiste britannique Jean Lambert. Par ailleurs, le texte approuvé mercredi donne aux travailleurs indépendants frontaliers l'accès à des indemnités chômage dans le pays où ils travaillent, même s'ils résident dans un pays qui ne prévoit pas d'accorder de telles indemnités à des indépendants.

source : reuters

À lire aussi

Frenchbee

|

La lecture complète de cet article est réservée aux adhérents du SNPNC-FO Nous vous invitons...

Vueling

|

Les 12 et 13 juin nous avons eu la possibilité d’assister à la présentation de...

Air France

La visio non payée sur volontariat. Votre temps et vos compétences ont de la valeur,...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Juin 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

SNPNC

SNPNC

Dans le cadre du 3ème Plan national de lutte contre la traite des êtres humains,...

Air France

Le 29 mai dernier, la Direction nous a présenté son projet bien avancé d’ «Evolution...

Vueling

Chers nouveaux collègues PNC de Vueling, Nous tenons à vous souhaiter la bienvenue à Paris...

Air Caraïbes Atlantique

|

Vous trouverez ici le flash CSE du mois de mai 2024 avec les informations importantes...

SNPNC

SNPNC

Cher.e.s collègues, aujourd’hui nous célébrons la Journée Internationale des PNC, une occasion spéciale pour honorer...

easyJet

|

Retrouvez le compte-rendu de la session de Mai 2024 du Comité Social et Économique réalisé...