Actualité de votre compagnie

Restez informés

Un steward excédé par un passager quitte un avion avec les toboggans d’évacuation

SNPNC

171-cover-entonnoir

Il a «insulté tous les gens à bord» avant de rentrer directement chez lui. Sa patience avait des limites. Enervé par un passager qui n'avait pas suivi ses instructions, un steward a déclenché lundi les toboggans de l'avion sur le tarmac d'un aéroport de New York pour rentrer chez lui, où il a été arrêté.

Il a «insulté tous les gens à bord» avant de rentrer directement chez lui. Sa patience avait des limites. Enervé par un passager qui n'avait pas suivi ses instructions, un steward a déclenché lundi les toboggans de l'avion sur le tarmac d'un aéroport de New York pour rentrer chez lui, où il a été arrêté.

Heurté par la valise du passager récalcitrant

 Steven Slater venait de demander aux passagers du vol Pittsburgh-New York de ne pas quitter leurs sièges tant que l'appareil de la compagnie à bas coûts Jet Blue n'avait pas atteint son point de stationnement à l'aéroport JFK.

Mais, voyant qu'un passager ne l'écoutait pas et récupérait ses effets personnels dans le coffre au-dessus de son siège, Steven Slater a perdu son sang froid, a raconté l'autorité aéroportuaire new-yorkaise. Le steward de 38 ans a tenté d'interrompre le récalcitrant lorsqu'il a été heurté à la tête par une valise. Le passager, dont Steven Slater attendait des excuses, l’a en fait insulté, a rapporté le New York Times.

Il quitte l’aéroport et rentre chez lui

Ce fut la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour le steward qui a foncé à l'arrière de la cabine de l'Embraer 190, a saisi le téléphone de bord «et insulté tous les gens à bord», avant de déclarer qu’après vingt ans passés dans le secteur aérien, ça suffisait. «Cela a été génial», a conclu Steven Slater. C'est alors qu'il a déclenché les toboggans, «s'y est jeté, a couru jusqu'au parking des employés et a quitté l'aéroport à bord d'une voiture qu'il y avait garé», poursuit le quotidien.

La chaîne ABC précise que le steward avait eu le temps d'attraper une canette de bière avant de se sauver. Arrivé à  son domicile du Queens, un quartier de l'est de New York, il a été interpellé «avec un grand sourire» par la police qui, selon ABC, l'a inculpé.

 

Source : 20minutes.fr – 10 août 2010

À lire aussi

Frenchbee

|

La lecture complète de cet article est réservée aux adhérents du SNPNC-FO Nous vous invitons...

Vueling

|

Les 12 et 13 juin nous avons eu la possibilité d’assister à la présentation de...

Air France

La visio non payée sur volontariat. Votre temps et vos compétences ont de la valeur,...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Juin 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

SNPNC

SNPNC

Dans le cadre du 3ème Plan national de lutte contre la traite des êtres humains,...

Air France

Le 29 mai dernier, la Direction nous a présenté son projet bien avancé d’ «Evolution...

Vueling

Chers nouveaux collègues PNC de Vueling, Nous tenons à vous souhaiter la bienvenue à Paris...

Air Caraïbes Atlantique

|

Vous trouverez ici le flash CSE du mois de mai 2024 avec les informations importantes...

SNPNC

SNPNC

Cher.e.s collègues, aujourd’hui nous célébrons la Journée Internationale des PNC, une occasion spéciale pour honorer...

easyJet

|

Retrouvez le compte-rendu de la session de Mai 2024 du Comité Social et Économique réalisé...