Actualité de votre compagnie

Restez informés

De tout coeur avec Charlie Hebdo

SNPNC

2297-cover-image

Toutes nos pensées à l'équipe de Charlie Hebdo et à leurs proches. Et puis à nous tous. Nous sommes tous terriblement concernés. Tristes, dégoutés, épouvantés. Mais avec l'envie renouvelée de défendre une certaine idée de nos sociétés.Des hommes cagoulés ont attaqué le siège de Charlie Hebdo, à Paris, à la kalachnikov causant la mort de douze personnes  et notamment celle de quatre grands dessinateurs du journal satirique : Cabu, Charb, Tignous et Wolinski. Nos pensées vont aux familles et proches des victimes et à la rédaction qui a su ne jamais courber l’échine sous le poids la censure.

Le dernier dessin de Charb sonne comme une alerte tristement prémonitoire : il met en scène un extrémiste religieux qui déclare « Toujours pas d’attentats en France. Attendez. On a jusqu'à la fin janvier pour présenter ses vœux ».

Depuis 2006, où Charlie Hebdo avait publié les caricatures de Mahomet, le journal a été la proie de nombreuses menaces d’extrémistes religieux. Il avait d’ailleurs publié ces caricatures en soutien au quotidien danois Jyllands-Posten, premier à les diffuser, qui avait lui-même essuyé des dizaines de menaces de morts et de tentatives d'attentats. Depuis hier, la sécurité est d’ailleurs renforcée autour du journal danois.

Suite à l’affaire des caricatures, Charlie Hebdo avait dû faire face à un procès intenté par des organisations musulmanes, procès qu’il a gagné en 2007. Pourtant, le journal n’a jamais cédé considérant qu’ironiser sur les religions, quelles qu’elles soient, contribuait à militer pour la laïcité et la liberté d’expression. Les catholiques n’ont d’ailleurs jamais été épargnés : Opus Dei a eu droit à des unes particulièrement savoureuses.

Fin 2011, les locaux du journal ont été entièrement ravagés par un incendie d’origine criminelle au cocktail Molotov. Aucune victime à déplorer. Charlie Hebdo s'apprêtait à publier un numéro spécial rebaptisé Charia Hebdo en réaction à l'élection du parti islamiste Enhada en Tunisie. La même année, le site internet de l’hebdomadaire est piraté deux fois : la page d'accueil a d’abord été remplacée par une photo de La Mecque et des versets du Coran, puis par un message en anglais et en turc disant : "Des dessins dégoûtants et honteux en prétextant la liberté d'expression" avant de conclure : "Soyez maudits par Dieu ! Nous serons votre malédiction sur le cyberespace !"

Charlie Hebdo récidive en publiant des caricatures du prophète Mahomet dans un numéro de septembre 2014 : il met en scène un mollah dans une chaise roulante, poussé par un rabbin. Une caricature qui joue sur les codes du film français Intouchable et qui vise à soutenir le film jugé islamophobe par certains Innocence of muslims.

Pour l'heure, de nombreux rassemblements s’organisent un peu partout en France en soutien au journal.

 

À lire aussi

Air France

|

Les jours et les plages d’ouverture de l’Escale CSE Lignes Roissy changent. Pour vous permettre...

Air Austral

|

Nous venons de recevoir aujourd’hui l’Accord de Performance Collective signé par l’ensemble des Organisations Syndicales...

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...