Actualité de votre compagnie

Restez informés

TRACT Air France – ETIHAD BY AIR FRANCE : Délocaliser à l’intérieur

1889-cover-capture_decran_2013-07-23_a_20.18.24

Quand le modèle des pays du Golfe séduit Air France ou l'esclavage des temps modernes. Comme l’ont été les Bases provinces pour le moyen-courrier, la Direction poursuit ses expériences de laboratoire sur long-courrier cette fois avec les scandaleux vols Etihad. 

Quand le modèle des pays du Golfe séduit Air France ou l'esclavage des temps modernes. Comme l’ont été les Bases provinces pour le moyen-courrier, la Direction poursuit ses expériences de laboratoire sur long-courrier cette fois avec les scandaleux vols Etihad. 

Lorsqu’ils préparent un mauvais tour, nos grands Décideurs se gardent bien de demander l’avis des organisations représentatives du PNC. Sous couvert de secret ou de contrainte commerciale, ils évitent même scrupuleusement d’attirer l’attention de vos représentants histoire de masquer les contradictions, souvent, l’incompétence ou l’inavouable, parfois…

Les vol Etihad opérés par Air France c'est :

Un service Première pour des clients Affaires avec des passagers remplaçant des PNC AF !

Un service totalement dégroupé et individualisé si lourd que la Direction accepte que 3 représentants commerciaux d'Etihad, enregistrés comme passagers sur chaque vol, travaillent à bord des avions AF à notre place. Ou comment organiser le travail dissimulé : salariés d’Etihad, ils constituent aux yeux d’Air France une ressource humaine gratuite, docile à souhait, sans charge sociale et qui n’a ni représentants du personnel ni accord collectif. Le rêve…

Un effet à deux vitesses pire encore qu'une b-scale !

Alors que le PNC AF peut se reposer sur des TSV de plus de 8 heures, les « flight attendant » d’Etihad surexploités, n'ont droit à rien. La concurrence sociale entre deux mondes opposés met un pied dans nos avions, car chacun connaît le modèle économique du Golfe : entreprises esclavagistes où l’individu jeune est exploité, et viré déjà vieux, à 25 ans pour des salaires variant en fonction de la nationalité (un philippin gagne 20 fois moins qu'un anglais pour un travail identique). Pas de droit, pas de protection sociale, pas de retraite, mais une santé détruite en 5 ans à coups de 150 heures de vol par mois pour un emploi plus proche de la servilité que de la sécurité des vols depuis toujours défendue par le SNPNC.

Des conditions de travail sur airbus 340 AF inacceptables !

Car les 340 d’AF ne sont ni aménagés ni adaptés pour ce type de service : impossible de bouger tant il y a de matériel sorti en permanence, au roulage, à l'embarquement, et en croisière ! Un incroyable bazar dans les offices, près des portes, des sièges structure et équipements mobiles. Et la sécurité des vols, soidisant, si chère à AF ? Pas très sexy non plus pour l’image de marque, même si tout le vol durant, c’est très HOT en galley : les fours marchent non stop car tout est chaud… Bientôt le réchauffage des couverts ? Du grand n'importe quoi ! Et la sécurité au travail, dont on nous rebat démagogiquement les oreilles à longueur d’année ? Que devient-elle, quand on nous demande de manipuler les cassolettes en cabine sans gant afin d’épargner la vue des passagers ?

Des dépliants publicitaires en guise de méthodes de service…

Pareils à ceux garnissant les comptoirs d'aéroport et où brille la vaisselle Etihad. Le PNC AF les découvre au mieux la veille, au pire à bord mais cela n’a guère d’importance. Ce n’est pas la réussite du service qui intéresse la Direction mais plutôt de savoir si les PNC et leurs Organisations représentatives accepteront sans broncher qu’on leur pique des emplois… Impasse sur la sécurité des vols, la sécurité au travail, la qualité de service, l’image de marque ? Qu’importe : l’objectif réel est social et le contrat Etihad constituait une occasion à ne surtout pas rater ! Délocaliser les emplois PNC au sein même de l’Entreprise ! Le pinacle du credo néolibéral !

POUR LE SNPNC, LES VOLS ETIHAD BY AF TELS QU’IMAGINÉS PAR LA DIRECTION SONT UN DANGER À COMBATTRE… CAR VOILA CE QUI GUETTE NOTRE MÉTIER ! :

  • Une Direction qui veut intégrer de façon massive des PNC basés à l'étranger avec des contrats locaux ; Menaces évidentes sur notre profession à tous points de vue (retraite CRPN, dumping salarial, inégalité des droits) et à terme ? Substitution des emplois de droit français par des contractuels indiens, chinois, ou autres, bien plus souples. N’oublions pas qu’en juillet 2012, la Direction d’Air France a notamment dénoncé l’accord du 11-08-2008 qui limite le recrutement et l’utilisation de PNC de nationalité étrangère à l’Union européenne et celui du 20-10-2000 relatif à l’utilisation de PCB…
  • Un marketing qui veut nous transformer en bagnards du service à la place ; Pour nos génies du marketing, qui bénéficient de la complicité active de notre encadrement AF, les services à bord doivent devenir un Openbar anytime avec « finitions à la main si possible puisque Etihad y arrive ». L'asservissement des PNC à bord est leur éternel fantasme. Ils s'y attellent depuis longtemps en gommant peu à peu, et malgré nous, la sécurité et la sûreté de notre fonction. Il faut que les fondamentalistes du marketing comprennent une bonne fois pour toutes que, contrairement à ce qu’ils ont pu entendre dans leurs écoles de commerce, nous ne sommes pas payés pour servir du coca aux clients mais pour assurer la sécurité à bord.

Depuis près de 60 ans, Le SNPNC défend notre profession. Nous n’avons jamais accepté et nous ne validerons jamais :

  • des vols réalisés au mépris des règles de sécurité et de sûreté ;
  • des compositions d’équipage hétéroclites avec des contrats inégaux, sans les mêmes droits et devoirs au sein d’une équipe travaillant en vase clos à 10 000 mètres.

Plusieurs délégués du SNPNC ont déjà réalisé ces rotations (d’autres s’y préparent). Ils ont découvert tout ce que la Direction avait jusque là dissimulé aux syndicats. Depuis le lancement, délégués du personnel et élus CHSCT se battent pour faire bouger les choses. Mais cela ne sera possible qu’avec votre participation active : vos retours nous sont indispensables, RDV, Photos via notre site SNPNC.ORG –

CE QUE RÉCLAME LE SNPNC :

  • Pas plus d’une rotation Etihad par PNC sur la période d’affrètement compte tenu des conditions de travail à bord ;
  • Rôle de représentation commerciale uniquement pour le personnel Etihad sans intervention dans le service comme c’est le cas habituellement sur les affrètements tiers (Code de l'Aviation).
  • Programmation de 2 PNC Air France supplémentaires en cabine avant conformément aux grilles de compo peq Première signée durant Transform. Pour l’instant, la Direction refuse. Nous vous invitons à rédiger des RDV à ce sujet ;
  • Aménagement des services dans des limites compatibles avec les contraintes sûreté/sécurité et les temps de pause minimum. Autant dire que tout ne sera pas réalisable et AF devra l'admettre avec l'aide de vos RDV.
  • Manipulation des cassolettes en cabine avec les gants de protection prévus à cet effet.
  • Arrêt du réchauffage du pain pour des raisons de sécurité jusqu'à amélioration des procédures.

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...