Actualité de votre compagnie

Restez informés

TRACT SNPNC UNSA PNC : Le vent se lève

2182-cover-lettre-au-ministre

Nous vivons la pire rentrée sociale jamais connue. Le SNPL le SPAF et ALTER ont déposé un préavis de grève pour la période du 15 au 22 septembre prochain, et tout porte à croire que le conflit aura bien lieu, la Direction d’AF ayant d’ores et déjà incité les passagers à reporter leur voyage ou à échanger leurs billets sans frais. Disons le haut et fort, l’Intersyndicale PNC soutient les trois syndicats PNT sans réserve. Leur préavis est motivé par le refus de voir tout un pan de l’activité court et moyen-courrier basculer vers Transavia France, avec des PNT dédiés voyant leurs contrats de travail régis par les conditions de Transavia. Pire, la Direction vient d’annoncer la création de Transavia Europe, qui ouvrirait trois bases à Porto, Lisbonne et Munich avec à la clé des contrats de travail de droit local. Les trois syndicats insistent enfin sur la volonté de la Direction de ne pas discuter et d’imposer sa stratégie à marche forcée.

Tout cela est transposable au PNC. Vous trouverez au verso un courrier adressé au Premier Ministre par l’Intersyndicale PNC exprimant toutes nos inquiétudes quant aux conditions d’emploi et de rémunération du PNC AF et notre détermination à voir AF renoncer à ses projets de délocalisation, de démantèlement de son activité court et moyen-courrier et de négocier avec nous des solutions alternatives.

Que se passe-t-il depuis deux mois ? La Direction a annoncé : la mise en place d’un Plan Perform 2020, en d’autres termes un nouveau plan d’économies imposé au personnel, juste un an après avoir obtenu du PNC 20% d’efforts de productivité, en lui donnant l’assurance que nous ne serions plus mis à contribution.  Puis cela a été la révélation du développement de Transavia France et de HOP qui assurerait la majorité de l’activité court moyen-courrier ! Puis enfin, l’annonce de la création de Transavia Europe, une véritable opération  de délocalisation de l’emploi.

Nouvelle demande de sacrifices pour les PNC restants, attrition du réseau et contrats de travail et conventions différentes et moins-disantes pour les PNC partants, délocalisation de l’emploi PNC, c’est la totale ! Et tout le monde est touché d’autant plus que le recours à AF à des non nationaux ne sera pas sans conséquences sur les comptes de la CRPN. A la précarisation dans notre emploi succédera une précarisation dans notre retraite.

Nous avons rencontré Monsieur BROSETA, en charge de la Politique sociale de la Compagnie, plusieurs fois et dernièrement à la mi-juillet pour lui faire part de nos interrogations  quant à la stratégie d’AF, et pour exiger d’associer le PNC aux projets du groupe AF. Monsieur BROSETA nous a donné son accord… mais ne nous a jamais recontactés. C’est cela la nouvelle méthode de dialogue social d’AF : promesses non tenues, syndicats invités à consulter les médias pour connaître les orientations stratégiques de l’Entreprise. Gageons que ne vont pas tarder à réapparaître les impayables boards où l’Encadrement expliquera directement au PNC, la carotte dans une main, le bâton dans l’autre, la nécessité du sacrifice.

En conséquence, nous avons décidé de saisir le Premier Ministre : d’abord parce que celui-ci a clairement affirmé que la priorité de son action, c’était l’emploi. Joignant le geste à la parole, l’Etat multiplie les aides aux Entreprises pour qu’elles embauchent. Et il laisserait AF, dont il est actionnaire, délocaliser l’emploi ? Ensuite, ce courrier vient clairement expliquer les raisons de notre exaspération face à l’absence totale de concertation de la Direction d’ AF. Enfin, il prévient la Tutelle que si la Direction d’AF persiste dans son attitude et dans ses choix, nous déposerons sans tarder à notre tour un préavis de grève et amorcerons un conflit dur.

Le plus tragique dans cette histoire, c’est que la Direction sait très bien qu’elle ne peut pas restructurer l’Entreprise sans l’accord de son personnel et de ses représentants. Les revendications que portera l’Intersyndicale PNC dans les semaines à venir, auprès des pouvoirs publics et auprès de l’Entreprise se prendront avec vous !

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...