Actualité de votre compagnie

Restez informés

Le tract, UU 06 nov 2022

4217-cover-visuelletractuu

La fin d’année approche et le rituel des « cadeaux » offerts par la Direction dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires est compromis. C’est un sapin bien vide que nous allons contempler…

 

En effet, la Direction nous a fait part de son incapacité à négocier lors de notre dernière réunion. Elle nous a confié ne pas être mandataire pour concéder ou non à nos demandes. Il nous a donc été demandé de bien vouloir reporter les NAO à une date ultérieure, après l’arrivée de nos futurs actionnaires, notre futur Comité Exécutif…

 

Nous avons donc eu le choix de refuser ce report avec pour conséquence un 100% de NON au terme des négociations. Ou alors, accepter ce report pour espérer certaines évolutions.

 

Le SNPNC-FO, comme la majorité des Organisations Syndicales, préfère patienter quelques semaines plutôt que de recevoir un NON unanime. En contrepartie, nous avons demandé à ce que l’ensemble des salariés perçoive l’intégralité de leur 13ème mois, notamment les collègues du sol toujours sous le régime de l’APLD. Une réponse positive semble se profiler. Nous avons également demandé la titularisation d’un CCP et de 3 CC temporaires, conformément au respect de nos accords. Demande qui a bien entendu été validée.

 

Concernant « l’accord cadre », une ultime réunion a eu lieu le 14 novembre dernier. Après des modifications exigées par le SNPNC et validées par la Direction, tout comme le SNPL et l’UNSA, nous avons été signataire de cet accord.

 

Que dit-il ?

 

Bien que « l’accord cadre » parle de mesure d’économies et de performance, il ne précise à aucun moment quelles seront ces mesures. En revanche l’accord précise que les Organisations Syndicales (OS) signataires seront invitées à négocier un Accord de Performance Collective. Sans obligation de résultat !

Cet accord est une manière de montrer patte blanche à nos investisseurs et à la Commission Européenne ainsi que la volonté des représentants et des salariés à sauver l’entreprise.

 

Un accord qui est vide de contraintes pour les Organisations Syndicales ! Toujours est-il qu’aucun reproche ne pourra être fait aux trois OS signataires si la Commission Européenne donne un avis négatif au plan de restructuration. Aucun reproche également si au dernier moment les investisseurs se rétractent et ne recapitalisent pas dans la Compagnie… À l’inverse, ne pas signer cet accord aurait incombé à vos représentants la chute d’Air Austral !

 

Le SNPL, l’UNSA et le SNPNC-FO ont donc opté pour une décision conservatrice et sans contrainte et ont signé « l’accord cadre ».

 

Syndicalement,

Votre équipe SNPNC-FO

 

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...