Actualité de votre compagnie

Restez informés

Le tract, UU 25 oct 2022

4198-cover-visuelletractuu

En début de mois, les Négociations Annuelles Obligatoires auraient dû commencer MAIS à la première réunion nous n’avons pas eu tous les éléments demandés afin de préparer au mieux nos doléances.

Nous avons donc demandé à reporter cette réunion. A la seconde réunion, c’est l’un des membres de notre Direction qui manquait à l’appel… De ce fait, collectivement, nous avons demandé à repousser une seconde fois cette première réunion des NAO, qui aura lieu, on l’espère, le 27 octobre prochain.

 

Parallèlement, la Direction a amené « l’accord cadre » sur la table des négociations. La dernière entrevue sur ce sujet ayant eu lieu en juillet, nous pensions que cet accord était avorté dans l’œuf. Que nenni ! L’accord cadre reste aux yeux des futurs investisseurs, une condition suspensive pour leur future recapitalisation dans l’entreprise !

Cet accord cadre, qui semble être une invitation à négocier dans les 6 mois après le closing du plan de restructuration, reste encore très vague dans les demandes qui seront faites aux salariés, dans la recherche d’économie et d’efficacité. Néanmoins, cette transformation voulue par la future Direction se fera à travers un Accord de Performance Collectif, si un accord est trouvé…

 

Cette recherche d’économie nous inquiète fortement ! En effet, depuis l’arrivée de M. Malé en 2012, nous n’avons eu aucune avancée significative, que ce soit au niveau salarial, qu’au niveau de la qualité de vie au travail. Au contraire, certains de nos acquis tels que l’heure du briefing, le nombre de PNC à bord qui s’étiole (long comme moyen-courrier), … , aussi certains de nos accords ne sont pas respectés.

Notre PDG par intérim, M. Bréma, s’est voulu rassurant à maintes reprises, en nous répétant que les salaires ne seront pas impactés ! Nous émettons l’hypothèse que l’entreprise cherchera les moyens pour nous rendre plus productifs tout en maintenant nos salaires actuels. Nous traduisons cela par « travailler plus pour gagner moins ».

 

Nous savons que les investisseurs futurs cherchent à baisser le ratio entre la masse salariale et le chiffre d’affaires. Nous ne savons pas comment ils comptent le faire sachant que nous embauchons, tous services confondus. On augmente donc actuellement la masse salariale… il faudra donc qu’ils arrivent à trouver les solutions pour augmenter le chiffre d’affaires …

 

Rassurez-vous, nous n’y sommes pas encore et c’est bien pour cela qu’il vous faudra aux prochaines élections, qui se tiendront du 24 au 30 novembre prochain, voter pour ceux qui se battront pour faire entendre vos voix et entendre raison aux futurs investisseurs auprès de notre corporation !

Nous avons déjà donné, beaucoup donné, et il sera difficile de donner encore plus !

 

Sachez pouvoir toujours compter sur le SNPNC-FO !

 

Pour adhérer au SNPNC : https://snpnc.org/adherer

 

Votre équipe SNPNC-FO

 

À lire aussi

Air France

C’est en comité de suivi de l’Accord Collectif PNC qui se tient entre la Direction...

Frenchbee

|

La lecture complète de cet article est réservée aux adhérents du SNPNC-FO Nous vous invitons...

Vueling

|

Les 12 et 13 juin nous avons eu la possibilité d’assister à la présentation de...

Air France

La visio non payée sur volontariat. Votre temps et vos compétences ont de la valeur,...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Juin 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

SNPNC

SNPNC

Dans le cadre du 3ème Plan national de lutte contre la traite des êtres humains,...

Air France

Le 29 mai dernier, la Direction nous a présenté son projet bien avancé d’ «Evolution...

Vueling

Chers nouveaux collègues PNC de Vueling, Nous tenons à vous souhaiter la bienvenue à Paris...

Air Caraïbes Atlantique

|

Vous trouverez ici le flash CSE du mois de mai 2024 avec les informations importantes...

SNPNC

SNPNC

Cher.e.s collègues, aujourd’hui nous célébrons la Journée Internationale des PNC, une occasion spéciale pour honorer...