Actualité de votre compagnie

Restez informés

AF KLM «Le redressement n’est pas remis en cause»

54-cover-ecran

Le nuage de cendres n'affectera pas la reprise du secteur aérien. Le trafic s'améliore, et les résultats des compagnies seront meilleurs en 2010.

Le nuage de cendres n'affectera pas la reprise du secteur aérien. Le trafic s'améliore, et les résultats des compagnies seront meilleurs en 2010.

Air France-KLM a les cartes en mains pour réaliser une bonne année.

Plus de peur que de mal. Le volcan islandais crache moins de cendres et ne menace plus le ciel européen. Les pertes sèches consécutives à cette catastrophe naturelle devraient s'élever à 1,7 milliard d'euros pour les compagnies aériennes, mais «le redressement du secteur aérien n'est pas remis en cause», selon les analystes de Natixis.

Les nouvelles sont bonnes depuis début mars pour le secteur, avec des données mensuelles qui font ressortir des améliorations de trafic et de recettes unitaires. En outre, l'Iata (Association internationale du transport aérien) a relevé dernièrement ses estimations de résultats pour les compagnies en 2010.

Certes, le redressement se fait en priorité pour les compagnies asiatiques et d'Amérique du Sud grâce à un environnement économique plus dynamique, mais les compagnies européennes et d'Amérique du Nord devraient aussi connaître une reprise, «toutefois plus graduelle».

 

Air France-KLM sur la pente ascendante

Natixis Securities se montre confiant pour la compagnie franco-néerlandaise AIR FRANCE -KLM: les bonnes nouvelles vont se poursuivre, selon le courtier, qui souligne la bonne tendance enregistrée «tout au long du quatrième trimestre 2009/2010, avec une progression du trafic sur le mois de mars, qui est un des mois les plus importants de l'année». La progression – une première depuis 15 mois – du nombre de passagers s'est ainsi élevée à +4,7% et le coefficient d'occupation s'est amélioré de 5 points, à 80,5%.

Les recettes unitaires sont aussi en hausse par rapport à 2009 mais restent toujours inférieures par rapport à 2008.

Le bureau d'analyse a relevé son objectif de cours sur la valeur, de 13 à 14,5 euros, expliquant notamment cet enthousiasme sur les titres par la prochaine introduction en Bourse d'Amadeus, le 29 avril à Madrid. La société de réservation de voyages devrait lever entre 1,25 et 1,36 milliard d'euros pour réduire son endettement. Ce sera la plus importante introduction boursière européenne depuis le début de l'année.

Finalement, le nuage de cendres, qui devrait faire perdre en opérationnel quelque 150 millions d'euros à Air France-KLM selon les estimations de Natixis, n'altère pas l'optimisme du courtier, ni des investisseurs : les titres Air France-KLM grimpent ce lundi de 1,63% vers 10 heures et cotent 12,45 euros. Un niveau semblable à celui enregistré au début de la fermeture des principaux aéroports du nord de l'Europe à cause du nuage.

Les actions British Airways s'envolent de 2,6%, à 239,8 pence à la Bourse de Londres.

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...