Actualité de votre compagnie

Restez informés

Air Corsica se développe hors lignes de service public

569-cover-air_corsica_-_philippe_dandrieux

Air Corsica relie depuis quelques semaines Marseille à Venise et lorgne vers d'autres villes italiennes. L'heure est à la diversification. Confortablement positionnée sur les lignes de service public entre la Corse et le continent français, Air Corsica regarde vers l'étranger.

Air Corsica relie depuis quelques semaines Marseille à Venise et lorgne vers d'autres villes italiennes. L'heure est à la diversification. Confortablement positionnée sur les lignes de service public entre la Corse et le continent français, Air Corsica regarde vers l'étranger.

Née le 6 janvier 1989, la compagnie a pour génitrice l'Assemblée Territoriale Corse, qui possède 60,37% du capital, le second actionnaire étant Air France avec 11,95% du capital. Régionale, dans tous les sens du terme, elle a transporté en dix ans plus de 18 millions de passagers, dont 1,6 million en 2009/2010. Elle emploie aujourd'hui 672 salariés, dont 110 pilotes aux commandes de 11 avions (ATR 72, Airbus A319 et A320) et réalise un chiffre d'affaires 2009/2010 (exercice à cheval sur deux années civiles) de 166 M€, en recul par rapport à l'exercice précédent.

" Nous étions déficitaire en 2009, mais nous affichons des bénéfices en 2010 " se félicite Philippe Dandrieux, président du directoire d'Air Corsica.  " En 2011, nous devrions améliorer notre chiffre d'affaires comme notre résultat. "

Diversification vers l'Italie

Le principal terrain de jeu d'Air Corsica reste bien sûr l'Ile de Beauté, avec des lignes de service public entre les quatre aéroports corses, Marseille, Nice et Paris-Orly, soit au total 1,4 million de passagers en 2010.

Quatre aéroports pour desservir une zone géographique où ne résident que 300 000 habitants apparaît considérable, excessif même pour beaucoup de spécialistes du transport aérien. Mais la Corse possède un relief accidenté et bénéficie d'un fort afflux touristique. L'Assemblée Territoriale Corse a fait le choix de maintenir cette surcapacité, même si au bout du compte la facture est salée. L'enveloppe confiée par l'Etat Français à l'Office des Transports Corse pour l'aérien atteint 63,7 M€, soit 38% du chiffre d'affaires d'Air Corsica.

Air Corsica exploite également quelques lignes hors service public, pour un total de 184 000 passagers. Au départ de Marseille, Nice ou de la Corse, elles desservent Lyon, Toulouse, Rome, et depuis le 14 février 2011, Venise. Une diversification que la compagnie entend poursuivre et amplifier, avec pour objectif une répartition 80/20 de l'activité entre les lignes de service public et les lignes complémentaires. " Il s'agit d'un challenge pour la collectivité Corse " explique Isabelle Jeanne, directrice du marketing à Air Corsica.

" Nous ciblons prioritairement l'Italie pour des raisons évidentes de triangulation avec la Corse et Marseille " précise Philippe Dandrieux. " Nos élus veulent développer les relations économiques et touristiques entre la Corse et l'Italie. Nous regardons également vers d'autres pays méditerranéens. Mais nous resterons prudents.".

Code Share avec Alitalia

Prévu initialement pour 2011, un Marseille Florence sera opéré à partir du printemps 2012. Air Corsica prépare également un Marseille Milan, très probablement entre octobre 2011 et mars 2012. Si Venise et Florence intéresseront majoritairement une clientèle touristique, Milan devrait capter des hommes d'affaires.

Jusqu'à présent, les lignes hors service public ont été exploitées en partenariat, ou carrément en franchise, avec Air France. La compagnie nationale s'occupant, entre autres, de toute la partie commercialisation. Mais là aussi Air Corsica joue la carte de la diversification. Les lignes italiennes sont et seront ainsi exploitées en code share (code partagé) avec Alitalia.

La liaison Marseille Venise semble bien démarrer. " Les trois vols hebdomadaire bénéficient d'un coefficient de remplissage de 48% alors que nous avons commencé trop tard pour travailler avec les tour opérateurs en 2011, leurs catalogues étant déjà réalisés " assure Isabelle Jeanne. " Mais dès 2012, les TO (tour opérateurs) nous apporteront une clientèle importante.".



Source : Econostrum – Gérard Tur – 18 Mars 2011

À lire aussi

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement SNPNC Long Courrier du mois de juillet 2024. Comme toujours,...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois de juillet 2024. Rappel : vos...

Air France

Les améliorations applicables au 1er juillet ont été obtenues soit par avenant au Chapitre K...

Air France

Une proposition d’accord insuffisante… Après 4 réunions de négociations, le SNPNC/FO estime que le compte...

Air France

Le PERO Kézako ? Rappel. Le PERO est un Plan d’Épargne Retraite Obligatoire. C’est le...

Air France

POUR une répartition égalitaire. Malgré un front initialement uni pour défendre une répartition uniforme de...

Air France

Un peu d’histoire… La sortie de crise COVID a été marquée par la hausse des...

Vueling

Nous avons enquêté sur la composition du nouveau cappuccino présent à bord. De quoi est...

Air Austral

|

Chers collègues, nous débutons ce Bulletin Syndical avec amertume et déception, reflet de l’état des...

Vueling

|

Il y a quelques jours, nous vous avons envoyé un sondage pour connaitre votre opinion....