Actualité de votre compagnie

Restez informés

CSE Octobre 2023

4512-cover-sanstitre-3

Cher(e)s collègues,
Ce mercredi 18 Octobre 2023 a eu notre réunion mensuel du CSE.

Nous avons rencontré le nouveau Directeur Commercial Mr Brannon Winn qui est venu présenter les différentes actions afin de réorganiser ce service en mettant en commun certaines ressources entre Air Caraibes et Frenchbee. Cependant, ceci n’aura pas d’incidence sur la population PNC.

L’un des sujets les plus importants concerne la prise de congés payés pour l’année 2024. Le logiciel n’est toujours pas prêt, donc vous devez envoyer un mail à leave@frenchbee.com avant le 31 Octobre 2024.

Vous devez poser vos congés jusqu’à fin Juin 2024.

Pour ceux qui connaissent déjà leurs dates de congés pour le reste de l’année 2024, vous pouvez le faire maintenant. Sinon, nous devons les poser avant le 31 janvier 2024.

Nous avons réitéré notre demande de prime Macron afin de récompenser les PNC suite à cet été compliqué. Cette prime devrait être accordée avant la fin de l’année 2023. Cependant, nous n’avons pas pu obtenir le montant envisagé, mais nous avons demandé bien sûr à ce qu’elle soit plus élevée que celle de l’année dernière, car après tout, si nous ne sommes plus déficitaires (pas encore bénéficiaires selon eux), c’est beaucoup grâce au travail acharné des employés.

Nous avons aussi abordé une nouvelle fois le sujet du salaire perçu par les femmes enceintes, qui diffère complètement d’une compagnie à l’autre. Et nous vous le donnons en mille, n o u s ne sommes vraiment pas les mieux lotis, au contraire. La direction est consciente de ce problème, et le SNPNC-FO commence un vrai travail au niveau national à ce sujet.

Nous avons tenté la discussion concernant les jours de grève qui avaient été pris en plus l’année dernière, que le SNPNC avait déjà dénoncés, en expliquant que la direction se basait sur des raisons bancales et non fondées. La dernière jurisprudence en faveur des PNC à ce sujet en est la preuve. La direction n’a rien voulu entendre, et comme vous avez pu le voir, un courrier écrit avec l’avocat du SNPNC a donc été envoyé à ce sujet par le Président du SNPNC-FO.

 

Le SNPNC s’est également plaint du temps perdu concernant les accords pour la stabilité des plannings.

 

Nous avons reparlé du droit à la déconnexion et du fait que nous ne sommes pas d’accord. Les crews en vacances ou en off n’ont pas à regarder leurs plannings.

La direction a clamé une nouvelle fois que toutes les compagnies aériennes faisaient cela. Alors le SNPNC a posé la question aux autres compagnies pendant la réunion (une grande force du SNPNC-FO), nous avons eu la réponse de 5 compagnies, toutes sont unanimes: le droit à la déconnexion s’applique, chez AF, chez Volotea, chez Transavia, chez Easyjet, et à la Compagnie… Donc finalement, pas toutes les compagnies alors…. Même avec cet argument, la direction reste butée sur cela.

Le SNPNC a rappelé qu’il y avait déjà eu plusieurs courrier d’inspecteurs du travail à ce sujet, demandant à la direction de diverses compagnies d’appliquer ce droit à la déconnexion.

Nous nous sommes également interrogés sur le calcul des heures de Per diem. Si ce calcul prend en compte les retards au départ de sa base, la réponse est non. Par exemple, prenons un PNC basé Paris partant sur New York, son vol a 4 heures de retard au départ. Le Per diem démarre à l’heure HOTAC prévue sur le planning, il est gagnant. A l’inverse, en escale à New York il est recalé de 4 heures, il n’aura pas 4 heures de per diem en plus, on garde l’heure prévue sur le planning. Nous pensons que ce système est correct car il s’équilibre sur l’ensemble de nos vols.

Nous avons une nouvelle fois abordé le sujet du harcèlement.

Un sujet qui, si on avait été chef de cabine oubliant de vérifier le niveau d’eau (par exemple), aurait déjà été réglé. Et pourtant, malgré des faits graves qui sont rapportés à la direction à chaque CSE et aussi à d’autres  moments; tel que du harcèlement, l’agression physique, l’intimidation, l’impulsivité et même des menaces, venant toujours des mêmes individus, il ne se passe rien!!! Alors que nous savons que ce genre de « bullying » est intolerable, la direction semble ne pas le voir ni l’entendre.
Nous avons demandé encore et toujours une explication du pourquoi mettre toujours tout ce que certains individus touchent et font sous le tapis.
Leur réponse, qui est à nos yeux inacceptable, c’est que de nos jours, nous ne pouvons plus rien dire et que cela est dur. Unanimement, les membres du CSE ont expliqué que cela n’était en aucun cas une excuse, que l’on peut être strict et un bon manager par exemple sans agir de la sorte et que les faits que nous avons énumérés ne relèvent pas des qualités demandées pour savoir manager. Au contraire, ce sont des faits qui d’habitude sont intolérables et ça dans aucune compagnie.

il semble qu’il y ait un problème entre ce qui est écrit, ce qui est dit, la règle en vigueur et les informations données. Donc, l’ancienneté se fait en fonction du premier Sade s’il est suivi d’un contrat ou du premier contrat si le Sade s’est fait un mois avant par exemple. Cependant, nous avons rapporté ce problème que certains d’entre vous ont, qui ne prend en consideration ni l’un ni l’autre mais une date ultérieure. La direction dit qu’elle se penchera sur le sujet, mais que ce n’est pas la priorité.

Les Ipads que nous aurons à bord devraient être chargés durant le mois de Novembre.

La mauvaise nouvelle concerne les uniformes. Le projet a redémarré depuis peu. La direction réfléchit toujours au positionnement marketing avant de lancer la production. Dans le meilleur des cas, nous aurons nos nouveaux uniformes fin 2024 !

Nous avons également réitéré notre demande de changement d’hôtel à SFO et LAX. La direction va démarrer une nouvelle recherche. Nous vous tiendrons informés des
avancées, mais sachez que nous partirons de ces hôtels uniquement si la proposition est satisfaisante pour nous tous.

En conclusion de cette réunion, nous trouvons que les avancées se font mais très lentement à notre goût. Le changement d’hôtel, l’acceptation de prime, les uniformes, les accords collectifs sur la partie planning, la mise en place de la prévoyance perte de licence, le logiciel de congés, etc. Nous nous armons de patience mais nous allons certainement hausser le ton dans les semaines à venir.

Par ailleurs, les Négociations Annuelles vont démarrer début 2024, nous allons nous battre pour obtenir un 13ème mois et une augmentation des salaires pour suivre l’inflation pour les CC et CCL, la proratisation pour que les CP soient mieux payés ainsi que les arrêts maladies. Afin d’avoir plus de poids, n’hésitez à parler avec les collègues pour qu’ils rejoignent le SNPN. C’est aussi important dans notre métier d’être protégé et soutenu par des experts aéronautiques.

L’équipe SNPNC,

Merci pour votre soutien,

Si vous avez des questions, n’hésitez pas aussi à contacter vos représentants SNPNC.
if you are an english speaker and you need a translation, feel free to ask us !

 

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...