Actualité de votre compagnie

Restez informés

Déduction forfaitaire : que faire ?

3735-cover-visueldeductionforfaitaire

Vous êtes nombreux à nous demander conseil lorsque vous recevez un courrier du service gestion d'Air France, l’année civile précédant celle de votre 52ème anniversaire.

 

Il vous est demandé si vous refusez la réduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels de 30 % prévue pour la profession.

 

Ce courrier vous sera d’ailleurs renvoyé au cours du 53ème anniversaire et ainsi de suite si vous ne renoncez pas à la déduction à compter du 1er Janvier de l’année suivante.

 

LA REDUCTION FORFAITAIRE DE 30% AVEC PLAFOND DE 7600 EUROS, QUESAKO ?

 

C’est un dispositif, dont bénéficient Salariés et Employeurs, qui permet de réduire de 30% l’assiette de cotisation correspondant au Brut Sécurité Sociale, montant brut en euros sur lequel sont prélevées certaines cotisations sociales. Autrement dit, cette déduction permet de réduire le montant de certaines cotisations et ainsi d’augmenter la rémunération nette du salarié.

Cette déduction permet donc une économie substantielle à l’employeur et au salarié.

 

QU’EST-CE QUE CELA IMPLIQUE ?

 

La déduction forfaitaire de 30 % vous permet donc d’économiser sur l’année une somme qui varie en fonction de votre grade et salaire.

Mais en contrepartie, cela ampute sérieusement votre future allocation chômage dont le calcul est basé sur cette assiette de cotisation du Brut Sécurité Sociale.

 

L'accord passé avec les syndicats vous donne donc la possibilité de renoncer à cette déduction afin de cotiser à taux plein sur les douze derniers salaires. Cela a pour conséquence de percevoir une allocation chômage calculée par rapport une rémunération supérieure.


 

ATTENTION CEPENDANT !

Une réforme Pôle Emploi sur la base de calcul des indemnités est passée depuis le 1er octobre 2021.

Elle prévoit un calcul basé sur les 3 dernières années suivant l’âge. Cela signifie qu’il vous faudra renoncer à l’abattement, trois ans avant votre départ prévu.

 


 

EN RESUMÉ :

 

– Soit vous comptez quitter l'entreprise dans les 36 mois à venir et il est de votre intérêt de renoncer à la déduction de 30% ;

– Soit vous comptez poursuivre votre activité et mieux vaux continuer de bénéficier de cette déduction.

 

Lorsque le PNC renonce à la déduction il n’a plus la possibilité de modifier son choix ultérieurement.

 

CONCRETEMENT, COMMENT JE FAIS VIS-A-VIS DE LA GESTION AF :

 

POUR MAINTENIR LA DEDUCTION = PAS DE REPONSE AU COURRIER

POUR RENONCER A LA DEDUCTION   = RENVOI DU COUPON REPONSE

À lire aussi

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement SNPNC Long Courrier du mois de juillet 2024. Comme toujours,...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois de juillet 2024. Rappel : vos...

Air France

Les améliorations applicables au 1er juillet ont été obtenues soit par avenant au Chapitre K...

Air France

Une proposition d’accord insuffisante… Après 4 réunions de négociations, le SNPNC/FO estime que le compte...

Air France

Le PERO Kézako ? Rappel. Le PERO est un Plan d’Épargne Retraite Obligatoire. C’est le...

Air France

POUR une répartition égalitaire. Malgré un front initialement uni pour défendre une répartition uniforme de...

Air France

Un peu d’histoire… La sortie de crise COVID a été marquée par la hausse des...

Vueling

Nous avons enquêté sur la composition du nouveau cappuccino présent à bord. De quoi est...

Air Austral

|

Chers collègues, nous débutons ce Bulletin Syndical avec amertume et déception, reflet de l’état des...

Vueling

|

Il y a quelques jours, nous vous avons envoyé un sondage pour connaitre votre opinion....