Actualité de votre compagnie

Restez informés

Les galleys des A320-186… si on en parlait ?

2888-cover-tribune-vous-etes-controle-par-urssaf-reagissez-vite-f

Depuis l'arrivée des nouveaux avions A320-186 et A320-186R, de nombreux accidents de travail sont survenus.  Et, suite aux retours des organisations syndicales PNC, dont le SNPNC, mais aussi suite à des constatations du CHSCT,  plusieurs problèmes concernant les nouvelles cabines ont étés identifiés.

La visite de l'inspection du travail accompagnée d'un ergonome du 27 avril 2017, visite initiée par le SNPNC et sollicitée conjointement par les deux organisations syndicales PNC représentatives à easyJet, a consisté à faire constater par l'inspection du travail ces problèmes, mais aussi à expliquer en quoi ceux-ci dégradaient les conditions de travail des PNC opérant sur les A320/186.

Vous trouverez, en bas de cet article, le Compte Rendu de cette inspection.  

 

Si vous travaillez sur 320 186, vous reconnaîtrez les lieux à la lecture de ce CR, et si votre base n'est pas dotée de ces avions, la lecture de ce CR vous donnera un avant-goût !

Compte rendu visite Inspection du Travail du 27/04/2014

 

Étaient présents Mr Kevin Larvor et Mr William Bourdon représentants du CHSCT.

Avions visités par l'inspection du travail et le CHSCT :

-G-EZPW à destination de CPH, numéro de vol 3825

-G-EZPL à destination de TLV, numéro de vol 3737

 

Suite aux retours des organisations syndicales PNC, dont le SNPNC, mais aussi des constatations du CHSCT,  plusieurs problèmes concernant les nouvelles cabines ont étés identifiés.

 

La visite de ce matin a consisté à faire constater par l'inspection du travail ces problèmes, mais aussi d'expliquer en quoi ceux-ci  dégradaient les conditions de travail des PNC opérant sur les A320/186.

 

Premier point, l'avion dans lequel nous avons commencé notre visite ne comportait pas de tapis dans les galleys avant et arrière. Les élus ont expliqué le danger que cela implique, à savoir un sol glissant sujet à de nombreuses blessures (cf Registre des AT), mais également l'incapacité pour les PNC d'appliquer les procédures de la compagnie, en situation d'urgence de manière optimale, en raison revêtement de sol potentiellement impraticable. Les deux élus présents ont signalé à l'inspection du travail qu'ils ont déjà alerté la compagnie à ce sujet à de nombreuses reprises, manifestement sans effet.

 

            Constatations communes aux deux avions:

GALLEY AVANT :

 

  • Problème des tablettes rétractables à l'avant et à l'arrière, il est impossible de les déployer sans avoir les deux mains libres.
  • Poids des canisters excessif, environ 9kg (mesures de poids effectuées par un ergonome présent à la demande de l'inspection du travail).  Ce poids, combiné aux manipulations très nombreuses, favorise le risque d'accident.
  • Incapacité pour les PNC de sortir les sacs isothermes des canisters, et cela en raison de la position des latches et du trop important remplissage des sacs.
  • Positionnement dangereux du robinet de remplissage des carafes d'eau chaude sur les avions retrofit.
  • L'espace de stockage inaccessible au niveau du chariot de la boutique.
  • L'ouverture de la porte du four qui oblige le PNC à se tenir en dehors de l'espace de travail pour sortir les aliments.
  • Stockage des carafes dans le coffre de rangement en hauteur rangée 1DEF. Lorsque le PNC ouvre le compartiment ,il risque de recevoir ladite carafe en plein visage.
  • Pas de rideau dans le galley avant, ce qui implique qu'il ne peut être considéré comme espace de repos. Les élus ont indiqué aux inspecteurs que la compagnie précise qu'il s'agit d'un endroit où stocker les déchets pendant le vol. Il est par conséquent non envisageable que les PNC prennent leur repos et / ou repas à dans le galley avant dans la configuration actuelle, mais également en respectant les directives de la compagnie.

 

 

GALLEY ARRIERE :

 

  • Incapacité pour le PNC qui opère en numéro 2 d'avoir une visibilité, une fois assis sur son siège de poste, sur les canisters stockés dans l'espace le plus en hauteur. En effet étant en recul des autres espaces de stockage le PNC n'a pas de visibilité sur les latches de sécurité. Ce manque de contrôle engendre une situation très anxiogène lors des phases critiques du vol.
  • Manque d'espace de repos et ce malgré le rideau arrière. En effet les élus ont démontrés que lors du service un collègue ne peut prendre sa pause repas sans être dérangé pour des raisons diverses, et ce par les passagers, mais également par ses propres collègues.  En outre, lors de certains vols le PNC se retrouve lui aussi au milieu des déchets.
  • Manipulations fastidieuses des 3 rangées de canisters. Un PNC présent a fait une démonstration aux inspecteurs des manipulations à effectuer lors d'un search. Les poignées pour retirer les chariots étaient cassées.   Le même PNC a également montré aux inspecteurs la difficulté,, pour lui d'aller chercher le chariot 'single' stocké au fond du galley.
  • Tablette de travail à hauteur du visage. Démonstration faite par les élus que lorsque qu'un PNC est assis sur le siège de structure cela représente un danger corporelle, et constaté également par des AT.
  • La poignée de maintien dans les toilettes, située sur le miroir, inaccessible à un enfant ou personne de petite taille.
  • Une autre démonstration à été faite par les élus de l'impossibilité pour un PMR (PRM en angais) d'accéder aux toilettes lui étant réservées par manque d'espace.
  • Les inspecteurs ont constatés la difficulté d'accès des équipements d'entretien, tels que les gants ou housses de sièges de rechange.
  • Les élus ont démontré l'énorme difficulté de procéder à une évacuation porte 2 R par manque d' espace mais également, par rapport au positionnement du PNC.
  • La manipulation très difficile des chariots dans la galley a aussi donné lieu à une démonstration des élus. Une attention particulière a été portée au chariot du service situé a gauche du galley qu'il est extrêmement difficile de sortir et manipuler.   Les élus ont démontrés la difficulté pour un PNC d'effectuer un réassort de son chariot par manque d'espace.
  • Mauvais positionnement des latches sur les chariots, en effet les PNC doivent systématiquement se baisser pour les ouvrir ou les fermer.
  • Les élus ont fait constater la difficulté d'ouverture des placards de service dans les toilettes à l’arrière.   Les inspecteurs ont noté la proximité, lors de cette ouverture, entre la tête du PNC et la cuvette des toilettes.

 

 

Pour conclure, tous les points remontés par nos collègues et les organisations syndicales ont étés rapportés et constatés par les inspecteurs.

 

Mr Bourdon et Mr Larvor doivent maintenant envoyer des informations complémentaires à l'inspectrice du travail, afin qu'elle finalise son rapport. Elle leur communiquera son compte rendu et la lettre qu'elle fera parvenir à Mme Alran.

 

Les élus CHSCT feront suivre aux organisations syndicales ce compte rendu.

 

 

William Bourdon                                                                               Kevin Larvor

Élu CHSCT                                                                                     Élu CHSCT

DP SNPNC

 

Vos élus CHSCT pour le SNPNC 

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...