Actualité de votre compagnie

Restez informés

Info Presse : Vueling et Easyjet mettent la pression sur Transavia et Air France

SNPNC

1430-cover-capture_decran_2013-11-18_a_14.33.13

Alors qu'Air France travaille sur la montée en puissance de sa filiale à bas coûts Transavia pour riposter aux compagnies low-cost sur le court et moyen-courrier, Vueling, la filiale low-cost d'Iberia et du groupe IAG (British Airways-Iberia), et Easyjet continuent leur offensive sur le marché français.

Alors qu'Air France travaille sur la montée en puissance de sa filiale à bas coûts Transavia pour riposter aux compagnies low-cost sur le court et moyen-courrier, Vueling, la filiale low-cost d'Iberia et du groupe IAG (British Airways-Iberia), et Easyjet continuent leur offensive sur le marché français.

En forte croissance sur le marché français depuis 4 ans, Vueling va augmenter son offre en sièges de 25% au cours de la prochaine saison estivale (fin mars 2014-fin octobre 2014) par rapport à l'été dernier.

"Nous allons commercialiser 3,4 millions de sièges, soit près de 700.000 de plus que l'été dernier", a expliqué ce jeudi 14 novembre 2013 Julio Rodriguez, le directeur commercial et marketing de Vueling, de passage à Paris pour l'inauguration de la ligne Pairs-Orly-Grande Canarie.

43 routes en France

Pas moins de 9 nouvelles routes seront lancées par rapport à l'été dernier : nouveau vol quotidien Paris Roissy-Bologne en Italie, Roissy-Barcelone, Paris-Orly-Minorque, Rennes et Marseille-Palma de Majorque, Lyon et Nantes-Séville, Bastia-Barcelone, et Orly-Grande Canarie, qui sera poursuivie l'été prochain.

Au final, Vueling assurera 43 destinations en France, ce qui en fait un acteur majeur dans l'Hexagone, au même titre qu'Easyjet. La compagnie britannique va également augmenter ses capacités en France avec l'ouverture d'une dizaine de nouvelles lignes l'été prochain.

L'Allemagne, prochaine cible?

Vueling n'entend pas ralentir le rythme "Nous allons continuer notre croissance", assure Julio Rodriguez, directeur commercial et marketing de Vueling. La France est le deuxième marché, après l'Espagne. Après avoir ouvert des lignes entre Paris et l'Espagne, puis entre les régions françaises et Barcelone, sa base principale, puis entre Paris et d'autres villes du sud de l'Europe (Italie-Portugal) et du Maroc, Vueling vise des pays en Europe, dans deux ou trois ans, comme l'Allemagne.

40% de voyageurs d'affaires

Le modèle de Vueling est original. La compagnie espagnole comporte beaucoup de caractéristiques des transporteurs traditionnels qui lui permettent de capter la clientèle affaires (existence d'une classe affaires à bord, business lounge, billets flexibles pour les modifications…) mais dispose de coûts extrêmement bas. Ses coûts de production s'élève à 4,07 centimes au siège kilomètres offerts. Plus de 40% de ses passagers voyagent pour des raisons professionnelles, explique Vueling. Chez Easyjet, qui se focalise également sur ce segment de clientèle, ils sont près de 25%.

http://www.latribune.fr

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...