Actualité de votre compagnie

Restez informés

L’envolée du prix du carburant pousse Air Caraïbes et Corsair à s’allier face à Air France

Les deux compagnies ont signé un accord de partage de codes sur tous leurs vols transatlantiques. Le moyen de lutter contre la surcapacité en vigueur sur les lignes entre l'Hexagone et la zone Caraïbes. La donne change sur le marché des Caraïbes. Plutôt que de continuer une concurrence suicidaire, deux des trois compagnies régulières sur ce marché sur-capacitaire, Corsair et Air Caraïbes, ont décidé de s'allier face à Air France.

Les deux compagnies ont signé un accord de partage de codes sur tous leurs vols transatlantiques. Le moyen de lutter contre la surcapacité en vigueur sur les lignes entre l'Hexagone et la zone Caraïbes. La donne change sur le marché des Caraïbes. Plutôt que de continuer une concurrence suicidaire, deux des trois compagnies régulières sur ce marché sur-capacitaire, Corsair et Air Caraïbes, ont décidé de s'allier face à Air France.

Objectif : réduire la capacité et les coûts à l'heure où le prix du carburant est au plus haut. Air Caraïbes et Corsair ont signé un accord de partage de codes (code-share) sur leur réseau transatlantique qui permet à chacune des deux compagnies de commercialiser les avions de son partenaire. Ceci à partir du 1er mai sur les vols reliant Orly à Cayenne, Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, Saint-Martin, Port-au-Prince, Saint Domingue et Punta Cana.

Les deux compagnies sont dans le rouge

« Grâce à cet accord, une compagnie qui constate un faible remplissage sur un vol pourra l'annuler tout en maintenant un service quotidien, le seul moyen d'exister face à Air France », explique observateur. Un argument surtout valable pour Corsair. Pour celle-ci, cet accord lui évitera de revenir à la pratique des doubles touchées (faire passer les vols à destination de Fort-de-France, via la Guadeloupe), détestées par les passagers et les navigants. Déjà certains observateurs estiment que ce partenariat n'est que la première étape à un mariage à long terme. La flambée du prix du carburant est en effet un facteur de consolidation. Pour la première fois depuis 8 ans, enregistrer Air Caraïbes a en effet affiché une perte en 2011 (5 millions d'euros en 2011 pour 297 millions de chiffre d'affaires) due essentiellement à la hausse de la facture pétrolière qui est passée de 75 millions d'euros à 105 millions. Quant à Corsair, également en pertes, elle doit revoir son plan de retour à l'équilibre.

source : http://www.latribune.fr

À lire aussi

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement SNPNC Long Courrier du mois de juillet 2024. Comme toujours,...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois de juillet 2024. Rappel : vos...

Air France

Les améliorations applicables au 1er juillet ont été obtenues soit par avenant au Chapitre K...

Air France

Une proposition d’accord insuffisante… Après 4 réunions de négociations, le SNPNC/FO estime que le compte...

Air France

Le PERO Kézako ? Rappel. Le PERO est un Plan d’Épargne Retraite Obligatoire. C’est le...

Air France

POUR une répartition égalitaire. Malgré un front initialement uni pour défendre une répartition uniforme de...

Air France

Un peu d’histoire… La sortie de crise COVID a été marquée par la hausse des...

Vueling

Nous avons enquêté sur la composition du nouveau cappuccino présent à bord. De quoi est...

Air Austral

|

Chers collègues, nous débutons ce Bulletin Syndical avec amertume et déception, reflet de l’état des...

Vueling

|

Il y a quelques jours, nous vous avons envoyé un sondage pour connaitre votre opinion....