Actualité de votre compagnie

Restez informés

Session CSE 22 avril

3596-cover-visuelinfocsecr

Aujourd'hui nous avons participé à la session du CSE …en visioconférence évidemment.

Comme toujours, nous avons été fiers de vous représenter, de nous faire l’écho de vos remontées, et d’obtenir les informations que voici.

 

Ce jour s’est tenu une session du CSE …en visioconférence évidemment.

Bien que ce ne soit pas notre première réunion depuis le début de la crise Covid, loin de là, nous ne nous habituons, ni à ce mode opératoire ni à la gravité des thèmes abordés. Nous avons néanmoins été fiers de vous représenter, de nous faire l’écho de vos remontées, et d’obtenir les informations que voici.


 

Programme des vols

Bilan de mars : 39% des heures de vol ont été abattues

L’abattement du programme de vols d’avril et mai sera environ du même ordre : – 96% sur MC, -100% sur CC p à p, -90% sur LC.

Pour juin une « légère amélioration » est prévue. L’abattement du programme par rapport à janvier 2020 :  -80% sur MC, -65% sur CC p à p, -86% sur LC

 

La reprise reste conditionnée aux mesures sanitaires des gouvernements quand à la fermetures de leurs frontières.

 

Pour le 3ème trimestre 2020 les hypothèses sont très incertaines.

AF estime une d’activité maximum de 30 à 40% sur LC, 50% sur MC et 70% sur CC.

Un programme maximum à 75% est envisagé sur le 4ème trimestre.

 

Selon l’entreprise, la sortie de crise sera lente et tributaire des politiques sanitaires des États, d’une crise économique de notre secteur qui pourra s’en suivre, des changements de comportements des voyageurs notamment.


 

Situation financière

Les pertes du groupe AF sont de 15 millions d’€ par jour. A ce rythme la trésorerie d’AF serait à zéro fin juin. Des prêts (garantis par l’État), sont nécessaires. L’entreprise évoque également « une accélération de notre transformation » … Des actions de préservation du cash sont menées (le report de certaines taxes/charges, la gratuité des parkings pour les avions « groundés », renégociation de contrats prestataires…)


 

Activité partielle

Rappel : Cette mesure permet de préserver l’emploi, de préserver un niveau de rémunération pour les salariés tout en permettant à AF de bénéficier d’allocations de dédommagement sur les heures chômées (jours de dispersion pour les PN).

Elle est mise en œuvre depuis le 23 mars chez le PNC.

En termes de rémunération, la Direction confirme que pour les PNC le MGA net (fixe +PV) reste garanti (cf. notre tract : tract).


 

Après le 11 mai, MCPT4 ?

La mesure MCPT4 (suppression de l’activité sans retrait de trentième ni déstabilisation) a permis jusqu’ici aux seuls PNC volontaires d’effectuer les vols. Aucune date de l’arrêt de cette mesure n’est arrêtée à ce jour.

NB : Avec ce code MCPT4, l’entreprise ne prend pas en compte le droit de retrait en tant que tel (au regard du code du travail). Le droit de retrait est un droit individuel de tout salarié, il lui appartient.


 

Mesures prévention/protection

 

  • Mesures PNC

Le nombre de masques pour les équipages est doublé sur les vols (60 LC, 30 MC). Une désinfection des cabines à lieu maintenant tous les 5 jours (iso 10).

Ces mesures sont bien en dessous de ce que les élus CSSCT réclament.

A la demande de masques FFP2, l’entreprise répond que quand bien même elle en possèderait, ils seraient réquisitionnés par l’État conformément au décret promulgué. Dès lors, nous demandons à l’entreprise qu’elle fasse en sorte qu’au niveau gouvernemental ses équipages fassent partie des populations qui peuvent bénéficier de ces protections.

 

Des visières de protection sont en commande, elles devraient arriver d'ici 15 jours et seront distribuées à la demande, pas d'obligation de port pour le moment. En attendant la livraison, les PNC sont autorisés à utiliser des dispositifs de protection individuels personnels s'ils en ont.

Des Thermoflashes (prise de température) sont aussi en commande et des tests ont été effectués par ADP pour la prise de température des pax à CDG.

Concernant les tests Covid, le déploiement est encore en stand-by en raison du manque de fiabilité des tests actuellement disponibles.

 

Une solution de désinfection par pulvérisation entre les tours de repos au PRE est à l’étude (problèmes liés notamment à la détection fumée)

 

Sur le service à bord, nous avons lourdement insisté sur la nécessité de revoir le service et notamment sur LC, de remplacer les plateaux par des coffrets comme cela se fait chez d’autres compagnies pourtant « major » dans ce contexte sanitaire hors norme.

Rappel aujourd’hui :

– Vols domestique et Moyen-Courrier zones short et medium : suppression totale du service
– Vols Long Courrier, sauf zones L et XL : suppression 2ème prestation
– Vols Long Courrier, zones L et XL : 2ème prestation simplifiée pour tous les pax (cabines P, J, W, Y) avec Sac Bon Appétit, pas de service de boisson, pas de débarrassage

  • Mesures PAX

A ce jour le port du masque dans les avions n’a pas été rendu obligatoire par les autorités, l’entreprise nous dit ne pas pouvoir alors obliger les passager à s’équiper…

D’après l’entreprise :

« – Les remplissages des vols permettent, dans la majorité́ des cas, une distanciation à bord: 1-13 Avril : 80% des vols ont un remplissage inferieur à 70% (cad environ 1 siège sur 3 libre)
– Dans ce cas, modification de l’algorithme Altea afin de laisser le siège du milieu libre (opérationnel à compter de 27/4 )
Dans le cas d’un vol complet, le PN proposera un masque aux clients non équipés, dès leur entrée dans l’avion. Ce process a été́ testé sur les vols complets depuis le 19 avril (vol rapatriement ORN et vol AMS) »

 

Plus largement dans l’entreprise, le port du masque n’est pas (encore) obligatoire mais cela est « imminent ».

La règle dans les locaux sera le port du masque systématique si la distanciation sociale n’est pas possible.

Spécificités AFCA hypothèse de reprise :

Réouverture pour les formateurs le 18 mai, le 1er juin pour les stagiaires. Les stages seront dimensionnés à 75% pour permettre la distanciation. 3 masques seront proposés par jour et par stagiaires, du gel hydroalcoolique sera disponible sur les parcours.

Le feu/fumée pourra se faire par dérogation sans combinaison, dans le noir pour la maquette et sans feu réel (demande en cours).


 

Info bonus, campagne Temps Alterné :

Sur le temps alterné obtenu pour 2021, les PNC qui ne signeraient pas l'avenant à leur contrat ne seront pas pénalisés l'année prochaine et pourront accéder à la campagne de TA.


 

 

 

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...