Actualité de votre compagnie

Restez informés

TRACT AF – Bases Province : CYNISME ET ESCROQUERIE !

1902-cover-management

En début d’année, la presse révélait qu’au titre de 2012, la perte d’exploitation des bases province dépassait allègrement les 100 millions et que, pour 2013, la Direction tablait encore sur une perte de 70 à 80 millions d'euros…

En début d’année, la presse révélait qu’au titre de 2012, la perte d’exploitation des bases province dépassait allègrement les 100 millions et que, pour 2013, la Direction tablait encore sur une perte de 70 à 80 millions d'euros…

Dans un précédent bulletin, le SNPNC vous faisait partager ses inquiétudes sur la pérennité des bases. Une inquiétude naturelle étant donnée l’approximation du « business case » (comme disent nos dirigeants apparatchiks) avec lequel le projet a été engagé.

BUSINESS CASE APPROXIMATIF, MAIS CYNISME CRIANT 
Le 10 janvier 2013, Florence PARLY (toute nouvelle DGA de l'activité Passage Point à Point Orly et Escales France) déclarait que les bases sont « un succès d'abord opérationnel » et « une rampe de lancement pour le plan Transform dans la mesure où ce dernier reprend à son compte un bon nombre de leurs principes ».

”Le 23 avril suivant, son de cloche sensiblement différent… Interrogé en marge du vol inaugural d'Air France à Kuala Lumpur, Alexandre de JUNIAC, signalait à la presse que le projet des bases province avait été imaginé par son prédécesseur Pierre-Henri GOURGEON et qu'il n'avait fait que « prendre le train en marche ». Il ne s’agissait pas d’un hommage appuyé au projet de PHG mais bien de s’exonérer de l’échec de sa mise en œuvre…

De ces babillages divergents, on déduit qu’un plan manifestement mal calibré (les bases province) a servi de « rampe de lancement » au projet de refonte de l’Entreprise entière (Transform2015)… Pas rassurant…

Ce discours variant au gré des circonstances trahit également une communication inorganisée, mais surtout il démontre un cynisme profond que l’Entreprise ne cherche même plus à masquer en public.

CYNISME DONT LES PNC BASES EN PROVINCE FONT LES FRAIS
Avec une seule Note de Direction rédigée unilatéralement par nos apparatchiks, des PNC ont accepté de partir à Marseille, Nice et Toulouse et de participer au projet de l’entreprise. Désormais en récompense de leur engagement, ils ne perçoivent que le cynisme et l’abandon de ceux qui leur promettaient pourtant de faire souffler « l’esprit base province »…

Fameuse note que la Direction, faute de parvenir à un accord majoritaire avec les syndicats représentatifs du PNC, a instaurée unilatéralement comme règle de fonctionnement. Fameuse note qu’elle interprète à son gré quand elle ne sort pas de son chapeau de nouvelles procédures.

A titre d’exemple, voilà ce que les PNC, malgré leur nombre restreint, vivent sur la base de Nice :

• des dispersions soi-disant structurelles figurant sur les TDS et que la programmation utilise régulièrement. Réserves déguisées qui permettent de faire l'économie de 4 PV et des indemnités kilométriques.
• au prétexte de ne pouvoir placer les Radd de 18h en entier, ils sont attribués par tranches de 6 heures de minuit à 6h ce qui permet de faire repartir le PNC en vol dès 7 heures du matin. mise en place de la procédure OK/KO VOL non prévue par la note de direction.
• absence de lissage des plannings, certains PNC alignant 2 voire 3 rotations TLV par mois alors que d'autres n'en ont jamais de programmées en sortie de TDS (hors DDA). Idem pour ceux volant jusqu'à sept WE d'affilés du 15 au 15 et ceux qui sans être volontaires du matin se voient programmer 75% de leur activité du matin.
• 9 heures de réserve dans une salle équipée avec un distributeur de soupe en été et des sandwichs d'une validité de 10 jours en moyenne.
AVEC 145 PNC A NICE, ÇA NE SE PASSE PAS MIEUX QU’A PARIS AVEC 14 500 !

On est bien loin de l’esprit base, de la proximité et de la qualité avec lesquels la Direction faisait briller les yeux au début…Mais son cynisme devient criant lorsque l’on constate qu’en matière de rémunération les PNC basés à Nice (145) et Toulouse (208) sont l’objet d’une véritable escroquerie financière.

En effet, depuis le lancement à la saison été 2012, le programme des bases province et le nombre d’avion positionnés sur place ont été sensiblement revus à la baisse. Si MRS a conservé l’exploitation de 11 appareils, en revanche, NCE et TLS ont perdu chacune deux coques depuis la saison été 2013 : NCE est passée de 8 à 6 appareils et TLS de 10 à 8.

Or, la note N°12.11 rédigée en août 2011 par la Direction prévoyait une « Garantie spécifique à la réduction d’activité » (§.6, page 90). En cas de baisse du nombre de coques, cette clause garantissait un maintien du salaire des PNC concernés par amélioration du coefficient majorateur de tronçon (CMT) et de la rémunération du temps de vol.

DES METHODES DE VOYOUX !
Non seulement la Direction n’a jamais mis en œuvre cette clause pour les PNC basés à NCE et TLS, mais de surcroît, lorsque l’on consulte la note de service figurant désormais sur iPN, le paragraphe « Garantie spécifique à la réduction d’activité » a tout bonnement disparu sans que quiconque en soit averti !

LE SNPNC ETUDIE ACTUELLEMENT LES VOIES DE RECOURS JURIDIQUES QUI S’OFFRENT AUX 353 PNC INJUSTEMENT ABUSES PAR LA DIRECTION  POUR DELIT D’ENTRAVE SUITE A LA NON CONSULTATION DES ELUS DU CE SUR LA MODIFICATION DE LA NOTE DE DIRECTION

NOUS VOUS TIENDRONS BIEN EVIDEMMENT INFORMES DES SUITES DE CETTE AFFAIRE…

 

À lire aussi

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...

Air Austral

|

Malgré une multitude de relances, plusieurs sujets sont toujours en souffrance ou ne s’améliorent pas...