easyJet

1

La compagnie aérienne britannique à bas prix EasyJet a été condamnée vendredi pour travail dissimulé à verser 1,4 million d'euros à Pôle emploi. Le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) l'a également condamnée à une amende de 150.000 euros. L'entreprise devra en outre payer 40.000 euros de dommages et intérêts à chacun des deux syndicats parties civiles, le Syndicat national du personnel navigant commercial (SNPNC) et l'Union des navigants de l'aviation civile (UNAC).